ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 

  Karavan Bordelaise 

 Home  | Livre d'Or  

 

 

Rubriques

Liens


Les projets à l'international

(dernière mise à jour : 01/02/11) 
 
Karavan regroupe aujourd'hui 4 projets de solidarité internationale (SI). Tous ont des objectifs différents, des moyens particuliers, mais répondent à une même éthique: l'association a adopté une nouvelle charte en octobre 2009. 
 

Quelle éthique pour les projets SI de Karavan ?
 
Tous les projets sont basés sur de la solidarité et non de l'aide. En d'autre terme, ce sont des projets d'entraide et d'enrichissement mutuel. Les objectifs sont impérativement d'apporter un bénéfice bilatéral, dans les deux pays dont il est question. 
Pour chaque membre, le projet est un enrichissement personnel considérable. Tous les projets entreprennent des actions de sensibilisation en France, en plus de l'action à l'internationale. 
Tous les projets visent à respecter au mieux la culture et les valeurs locales, sans imposer les nôtres. 
Faisons-nous plus de mal que de bien ? 
Notre projet est-il pertinent ? 
Ils ont aussi pour but d'être pérénisé. Que ce soit par des membres en France ou dans le pays partenaire, et ce d'une manière ou d'une autre. Le projet est construit dans une visée à long terme. 
Depuis 2009, tous les projets SI de karavan ont obligation de suivre une formation d'accompagnement aux projets de jeunes et de solidarité internationale, comme celle proposée par l'association Cool'eurs du Monde. Nous avons jugé cela indispensable. les membres, étudiants, changent d'une année sur l'autre, et nous avons grandement besoin d'avoir l'avis de professionnels sur nos projets. 
 
Réseau et partenaires 
Vous l'aurez compris, notre principal partenaire est l'association Cool'eurs du Monde. Nous sommes également en lien avec l'université de bordeaux2, le RADSI, Animafac, et d'autres partenaires selon les projets. 
 
 
 
Descriptif des projets, en bref: 
Pour plus de précision, visitez les sites ou blog des projets grace aux liens (à gauche) 
 
Projet "Solidarité Kiné":
 
(Dernière mise à jour 6/10/2010) 
 
Né en 2007 de l'initiative de 3 étudiants en kinésithérapie de bordeaux, ce projet est aujourd'hui réalisé en partenariat avec un groupe d'étudiants en médecine de Bobo-Dioulasso au Burkina Faso ainsi qu'avec le personnel du service de kinésithérapie de l'hôpital de Bobo. 
Notre action principale est de participer à améliorer les connaissances du personnel soignant de la ville de Bobo dans le domaine de la kinésithérapie et de ses possibilités de prescription. Pour cela, nous les rencontrons dans les "dispensaires" ou "centres de santé". 
Cette thématique étant très sensible et pouvant paraître comme néo-colonialiste, nous oeuvrons avec la plus grande prudence, systématiquement avec l'avis de Handicap International de Ouagadougou, l'accord de la Direction Régionale de la Santé et sous la demande du médecin responsable du service de kinésithérapie du CHU. 
 
Mais le projet est avant tout un moyen de nous confronter aux problématiques de la solidarité internationale, comme une première approche. Il nous permet de nous enrichir de la découverte d'une autre culture, d'échanger sur nos pratique avec des kinésithérapeutes, de découvrir la tradithérapie, de comprendre le fonctionnement d'un autre système de santé que le notre, et plus simplement de prendre conscience d'énormément de choses grâce à nos rencontres et aux échanges qui s'en suivent (notamment avec les étudiants en médecine). 
 
Voilà aujourd'hui 3 années consécutives que le projet se réalise. 
Pour la suite, nous espérons encore renforcer notre partenariat avec le groupe d'étudiants en médecine, impliquer d'avantage les autorités locales dans notre projet (les étudiants en médecine ont déjà rencontré le ministre de la santé), et attendons avec impatience l'ouverture de la première école de kinésithérapie burkinabé pour se mettre en liaison avec elle. 
 
Plus d'infos sur notre blog, ou contactez nous sur solidarité-kine-bordeaux@hotmail.fr  
 
Projet "Pérou":
 
Durant l'été 2010 un projet a été mené au Pérou par 5 étudiantes (4 en psychomotricité une en médecine). Ce projet voit l'apparition d'un nouveau partenariat entre l'association Karavan et un centre d'enfants en difficulté sociale à Tumbes au nord du Pérou.  
 
Cette année fût donc l'occasion de dresser un état des lieux sur place et d'envisager un partenariat durable. 
 
Concrètement, des ateliers d'arts plastiques ont été mis en place dans le centre avec les enfants de 3 à 5 ans, mais également avec leur parent. Il s'agit donc d'un travail spécifique sur le lien parent / enfant.  
Le milieu socialement carencé dans lequel vivent ces enfants font apparaître quelques retards de développement et d'apprentissage. le dessin est alors utilisé comme médiateur, il apporte une aide au développement affectif et cognitif de l'enfant. 
 
Un autre objectif de ces ateliers est d'apporter un échange interculturel. Nous n'avons pas la prétention d'offrir une réelle aide thérapeutique du fait de notre statut d'étudiant, mais un échange se créé. C'est une richesse et une expérience forte dont chacun a pu se nourrir, membres du projets, enfants, parents, et personnel de l'institution. 
 
Des objectifs du projet ont donc été définis, et est en cours de pérénisation. 
 
 
Pour l'année 2011 deux nouveaux projets sont en cours de préparation : 
- l'un au Bénin, sur la thématique de la prévention du diabète, 
 
- l'autre au Népal, par des étudiantes en psychomotricité. 
Le but est de partir au Népal dans le cadre d'un échange interculturel du 27 mai 2011 au 24 juin 2011 dans un orphelinat de Katmandou.  
 
Outre le fait de participer à la vie quotidienne de l'orphelinat, nous comptons proposer diverses activités telles que des ateliers culinaires, de relaxation, de rythmes, une initiation à quelques mots de la langue française... 
 
De plus, nous aimerions créer une correspondance entre une école primaire française et l'école népalaise des orphelins. Nous leur proposerons également de créer un jeu de société portant sur la culture, de mettre en place des activités artistiques en commun entre les français et les népalais pour observer les différences culturelles sur un même thème. 
 
Bien que ce ne soit pas notre but premier, au vu de l'hygiène dentaire au Népal, nous apporterons des brosses à dents ainsi que du dentifrice aux orphelins. Ceci nous permettra de les sensibiliser à l'hygiène dentaire.  
 
(c) Karavan Bordelaise - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 1.02.2011
- Déjà 12238 visites sur ce site!